Dans le cadre du projet SPEMAux Sources de l’Histoire pour innover le présent, lancé en octobre dernier, une journée de conférence sur le thème des Traités de Paix de Versailles et de Saint-Germain en Laye, signés au lendemain de la Première Guerre Mondiale, fut organisée à la Maison Jean Monnet.

Grâce à la collaboration fructueuse entre l’équipe de l’Association Jean Monnet, et de la Maison de l’Europe des Yvelines ainsi que de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, du Musée d’archéologie national et l’équipe du Parlement Européen en poste à la Maison Jean Monnet, un public de 130 personnes, dont les élèves du Lycée agricole et de l’Institut d’Etudes Politiques de Saint-Germain en Laye, sont venus assister aux interventions des historiens-experts invités pour l’occasion :

       –  Mr. Martí GRAU-SEGÚ, conservateur et chef de service de la Maison Jean Monnet

La chute des empires. La fin du vieux monde.

       –  Mr. Gérard BOSSUAT, Chaire Jean Monnet ad personam d’Histoire de l’unité européenne

Jean Monnet en 1919, naissance d’une aventure. Comment envisager l’avenir des relations internationales? 

Jean Monnet en 1919, naissance d’une aventure. Secrétaire général adjoint de la SDN.

       –  Mr. Olivier FEIERTAG, Professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Rouen

La France et la « paix de victoire » de 1918

       –   Mme Agathe BERNIER-MONOD, spécialiste de l’Allemagne contemporaine et de l’histoire  allemande de 1914 à nos jours à l’université Paris IV Panthéon-Sorbonne.

La vie quotidienne sous la République de Weimar